Make your own free website on Tripod.com
 
Maurane
Sur un prélude de Bach

 
 
Paroles Jean Claude Vannier
Musique Jean Sébastien Bach
Année 1991
Album Ami ou Ennemi
Lorsque j'entends ce prélude de Bach
    Par Glen Gould, ma raison s'envole
    Vers le port du Havre et les baraques
    Et les cargos lourds que l'on rafistole
    Et les torchères, les grues patraques
    Les citernes de gasoil

    Toi qui courais dans les flaques
    Moi et ma tête à claques
    Moi qui te croyais ma chose, ma bestiole
    Moi je n'étais qu'un pot de colle

    Lorsque j'entends ce prélude de Bach
    Par Glen Gould, ma raison s'envole
    Et toutes ces amours qui se détraquent
    Et les chagrins lourds, les peines qu'on bricole
    Et toutes mes erreurs de zodiaque
    Et mes sautes de boussole

    Toi, les pieds dans les flaques
    Moi, et ma tête à claques
    J'ai pris les remorqueurs pour des gondoles
    Et moi, moi je traîne ma casserole

    Dans cette décharge de rêves en pack
    Qu'on bazarde au prix du pétrole
    Pour des cols-blancs et des corbacs
    Qui se foutent de Mozart, de Bach

    J'donnerais Ray Charles, Mozart en vrac
    La vie en rose, le rock'n roll
    Tous ces bémols et tous ces couacs
    Pour Glen Gould dans c'prélude de Bach.


Page du jour
Page Musique
Écrivez Moi